Psychologue pour enfant

Dominique Deret, psychologue pour enfant à Donville-les-Bains, est à vos cotés pour résoudre ensemble les problèmes de l'enfance :

Retard de développement, troubles du sommeil ou de l’alimentation, difficultés à apprendre ou à se concentrer, difficultés dans ses relations avec les autres enfants…

Parfois les problèmes sont passagers mais parfois aussi le parent sent que la situation est bloquée, que le problème de leur enfant s’installe et ne fait qu’empirer, que l’enfant souffre, ou que la situation commence à affecter les autres membres de la famille.

Le psychologue qui reçoit l’enfant fera le point avec la coopération des parents et proposera son aide pour que l’enfant puisse grandir et se développer harmonieusement.


psychologue pour enfant à Donville-les-Bains

Les rémédiations cognitives

Le travail de remédiation cognitive permet de dégager d’abord les fonctions cognitives déficientes et d’évaluer les potentiels d’apprentissage de l’enfant en ce qui concerne l’attention, la représentation mentale des tâches à réaliser, les stratégies de travail, la mémorisation, les connaissances logico-mathématiques, spatio-temporelles, etc.,  afin de mettre en place ensuite l’action de remédiation proprement dite. Un apprentissage s’effectue en effet par la pratique de la « médiation » dont le but est de donner sens aux activités et aux découvertes du sujet en l’aidant à les nommer, à les organiser, en induisant des stratégies de traitement des informations et de résolution des problèmes, en encourageant, stimulant, etc. Le travail de remédiation cognitive va consister à présenter au sujet des tâches qui d’une part vont mobiliser certaines compétences acquises et d’autre part susciter l’emploi et l’usage répété des fonctions cognitives déficientes, en utilisant un matériel attrayant et en faisant participer le sujet à la définition des objectifs de travail. Le but est tout à la fois d’aider à la prise de conscience des capacités existantes et de dépasser certains échecs en proposant des tâches de difficultés croissantes qui favorisent la réussite, la persévérance et le plaisir d’apprendre, les performances obtenues permettant de replacer le sujet dans un contexte dynamique où il n’est plus question d’« incapacités» mais de «potentialités ».